L'univers de Zau

lundi 18 mars 2019

Le grain de sable.

La semaine dernière fut assez jolie. Carrément même. Le we fut ensoleillé de l’intérieur. J’étais bien ce matin. Malgré la prise de bus Intra-muros à pourri-sur-Moche
Et un petit grain de sable, une légère contrariété, une ptite counerie s’est pointée.

Je pourrais n’en n’avoir que nafout total. Mais non, c’est ce petit grain de sable qui fait que tu pars en couille** et que tu t’auto-énerves.
Puis t’écris.

13939482_10201847758351878_389789413790932141_n


Puis tu te fais un thé.
Puis tu te calmes.

Prendre du recul. Il y a toujours un petit t grain de sable qui traine.  Il est tout petit et il déstabilise tout. Il monte au cerveau, il fébrile ton petit cœur. Il énerve tes neurones.  Il t’envahit. Il prend toute la place. Il occulte tout. Il devient tout sombre, tout gros, tout nébuleux.
Et puis tu le combat. Un combat au corps à corps. Tu stoppes la zik. Pour mieux réfléchir. Tu commences par remuer la tête pour que les effluves noirs* se dissipent. Ils* s’éloignent. Tu te fais ton thé. Tu vas te passer de l’eau sur la face. Tu respires. Tu te concentres. Tu te concentres sur la façon d’éradiquer ce petit grain de sable.  Tu gamberges. Te mets tout en œuvre pour le virer ce satané grain de sable. Et progressivement tu te calmes. Tu trouves la solution. S’il n’y a pas de solution, tu trouves comment l’intégrer. Comment le broyer. Tu te rends compte que tu commences à te calmer. Tu évalues le temps qu’il faudra pour le virer, pour décoincer la mécanique qui s’est bloquée.  Cela se fera rapidement. Parfois non. Tu commences à maitriser ce putain de grain de sable. Tu SAIS que ce ne sera qu’un souvenir un jour. Tu maudis le temps qui ne va pas passer assez vite. Ou tu  es reconnaissant car ce temps sera court. Tu remets la zik. Paske ça y est, tu arrives à penser avec les parasitages externes.
Et puis tu es assez content de toi. Tu as l’impression d’avoir affronté un titan. Ce putain de titan réveillé à cause d’un grain de sable.
Ce titan c’est mes démons internes. Ils sont là, tapis. Peut-être un jour disparaitront-ils vraiment.
Pour l’instant je les apprivoise. On fait du chemin ensemble. On s’entend de mieux en mieux ; ou chien de Mickey***, le domptage est de plus en plus efficace.

Salut à vous.

*effluve est masculin. Si, si, je t’assure
** wouais j’dis des gros mots, et alors ?
*** sorry, je n’ai pas pu m’en empêcher ;)

Posté par tembo à 13:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


mardi 12 mars 2019

je pensais que c'était aisé ....

J’ai dis il y a 2 mois que je reviendrai par ici. Mais je n’ai pas retrouvé l’élan pour écrire. Dans la tête, tout se bouscule, beaucoup d’idées, beaucoup de pistes, mais rien de concret quand il s’agit de traiter un sujet.  J’ai délaissé cet espace  pour Facebook. C’est plus facile, plus court, plus direct. Il est  moins besoin de rédiger, de construire un texte qu’ici, sur ce blog. Et pourtant cet exercice me manque. Rédiger oblige une concentration, un effort intellectuel, une réflexion (minimum hein ? faut pas dec’ non plus).  J’ai perdu le reflexe et le plaisir de  le faire. J’avais perdu. Il revient. Tranquillement.
Je liste les sujets que je vais aborder ses prochains jours/semaines. Je liste ça ici, comme ça c’est noté, écrit,  et vous pourrez me rappeler à l’ordre. Vous serrez mon pense-bête. Cette liste sera ma base d’écriture. Et vous pouvez même me proposer vos idées. Je suis chez moi je fais comme je veux, mais la porte est ouverte. Je prends, je note, et parfois je retranscris, je redonne .  Parfois.
Notes à moi-même, donc :
Les trajets en bus
petit buisson évolue
Le ski
Mon corps
ZIK
Mon addiction aux pompes (les chaussures !! qu’est-ce que vous pensiez ?)
Ma garde-robe improbable
ZIK
rhum/soirées/nuits lyonnaises
recettes
couture
ZIK
ce que j’ai laissé derrière moi
ce que je voudrais affronter
ZIK
l’âge
les AMIS
bouger l’anatomie
ZIK
mon addiction aux crayons/feutres/stylo4couleurs et aux carnets
ma maison, mon bordel
les concerts
ZIK
chienne de vie


A BIENTÔT

Posté par tembo à 13:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]

jeudi 17 janvier 2019

Le retour de la Zau. paske.

Bonjour les gens.
Voilà un peu plus de 5 ans que j'ai laissé tomber ce blog.
J'ai envie de le preprendre. Paske. Paske on m'a demandé ce matin "tu as un blog?". Paske j'ai du réflechir pour répondre. Paske cette espace d'écriture me manque. Paske depuis il s'est passé tant de choses. Paske. Paske quoi.
Aujd c'est juste ce petit mot pour vous dire que vous trouverez par ici des choses diverses et variées, ayant trait à ma vie à moi et à celle de mon égo. Pour ceux qui ne connaissaient pas, vous pouvez lire les archives.


Posté par tembo à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 30 septembre 2013

reparti pour une saison

et c'est reparti pour une saison, une saison de quoi? une saison de vie. une saison qui fait 3 saisons et demi.

Reparti pour des chataignes, potirons et noix, puis pour mandarines et chocolats chauds, puis pour crêpes, puis, premières fraises et premières cerises...

bref reparti pour une vie réaliste, oh my god! kel horreur; avant ma prochaine pause iodée.

cette saison repart avec des "z'aime".

Z'Aime :

mes nouvelles chaussures Rock&Roll pour l'hiver

avoir eu 45 ans yapalongtemps (d'où les nouvelles pompes, cadal de mouaaaaaa)

la soirée 50 ans de l'Amie Laulau

la soirée 40 ans de mariage de Lili& Daniel

la nuit du scrap avec les copines et les z'amies

le concert des Ogres de sadi dernier, 2 ans sans les voir!! un reccord!

The Big Band Theory : j'suis accro-geek-fada (me manque la saison 5....)

MamZelleGnome installée-étudiante à Lyon (un peu jalouze)

les bizoux de MissGnome

mon nouveau tel portabeul

ma sterne en bois rapportée de BZH

mon tableau rapporté de BZH

les mirabelles

les ReineClaude

les nouvelles Tagada Purple

commencer une nouvelle activité : VDI, histoire de faire un truc de mes doigts en ayant l'impression que c'est concret

DH

Aller flaner dans Lyon

l'ouverture de Pralus à Lyon

les capuccinos

les cafés de midi au soleil avec les copains des bureaux d'à côté

le Chablis 95

Posté par tembo à 22:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 15 août 2013

stand by

DSCF2015

je ne vous oublie pas...

ah si, en fait, j'vous oublie un peu ...

c'est que j'ai tellement de trucs à faire : boukin, sieste, rien, cidre, crêpes, kuign, vagues, promener Lisette, ... que je n'ai pas le temps de penser à vous ;)

Posté par tembo à 19:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]


samedi 1 juin 2013

les "ptits" livres de l'hiver

Petites critiques des trucs lus dans l'hiver. Vu que l'on est TOUJOURS en hiver en ce 1er juin, il y en a beaucoup. Pas dis que je vous cause de tous aujd.

Faut déjà que je me rappelle de tous les boukinages, c'est pas gagné. J'vais donc commencer par les derniers lus, pi j'irais voir dans mon hitorique de commandes, ma séléction fnuk, et mon compte à la bib'. Oui, à la bib', paske ça coûte moins cher d'emprunter des livres que de les acheter. Le blème c'est que la bib' est beaucoup moins achalandée qu'une boutique et que je n'y trouve pas toujours ce que JE veux lire.

Et, avant les critiques de moi-même et mon égo totalements partiales, une petite précision : un nouveau John Irving est sorti, il y a déjà quelques semaines et NON je ne l'ai pas encore! J'avoue ne pas avoir d'excuse valable, mais c'est comme ça épicétou. Donc pour le prochain Irving vous allez devoir attendre; mais bon, vous êtes patients par ici, non?

 

Anne B. Radge : La terre des mensonges, La ferme des Neshov et L'héritage impossible.

3 livres que se suivent, si vous commencez le premier faudra lire les deux autres, sinon vous n'aurez pas l'histoire en entier. ( ce que je viens d'écrire n'a aucun intêret, je sais). Traduit du norvégien.

Chronique d'une famille du nord, qui n'a rien de particulier, sauf ces petits secrets de Polichnelle que toute famille a.
Une ferme, la vieille qui meurt, les trois fistons qui doivent bien se causer, donc; une fille-nièce qui apparait, neige d'hiver dans le nord, chaleur d'été dans le nord, élevage de porcs "qui faut bien s'en occuper", vie de chacun qui s'entrecroise : urbain, éleveur, costard-cravatte de petite ville.
Il ne se passe pas grand chose dans le fond, mais j'ai bouffé les 3 livres en 2 semaines sans m'emmerder, avec plaisir, et sans m'endormir (pas trop vite du moins). Très bien écrit, donc, et bien traduit. Un livre de "coin du feu" ou de "chaise longue sous les arbres".
Et pi, le truc "mais c'est nikel-chrome-rangé" VS "p'tain le bordel cradingue" rappelle les maisons de vieux qui s'auto-satisfont d'un rinçage de tasse à café, et ne comprennent pas que les nappes pour les grandes occasions b'en faut les sortir! Tout le monde se reconnaitra dans l'un.. ou dans l'autre .

Je viens d'acheter un autre livre de la même écrivaine, je vous dirais si c'est le même plaisir à lire.

 

Stephen King : Nuit noire étoiles mortes

y'a des année que je n'avais pas lu un King. Comme beaucoup de mon age, j'ai bouffé du Shinning, Cujo, Charlie, Carrie, Différentes Saisons quand j'étais ado/djeune adulte, et puis je l'ai abandonné quand j'ai commencé à ne plus rien piger, et qu'il a commencé à faire des trucs à rallonge sans fin, genre La ligne vert, ça, et autres trucs écrits à la chaine pour faire du fric. 
Et pi là, j'ai vu des critiques qui disaient que ça ressemblait à ses premiers livres. Donc j'ai tenté.

Bon, c'est clair que je n'aime plus du tout les polars. Et encore moins les trucs glauques. Mais celui-ci, je me suis bien fait plaisir. 4 nouvelles, assez conséquentes hein? c'est du King tout de même ! bien glauques, mais qui se laissent parcourir avec un petit plaisir malsain non feint. Yapa, King est encore capable de nous emmener dans les travers des humains en nous menant par le bout du nez.

 

Julie Otsuka : Certaines n'avaient jamais vu le mer

1919, les japonaises se barrent (pas toujours de leur plein gré) de chez elles pour aller épouser un jap' vu sur photo qui s'est installé aux USA. Paske aux USA y'a pas de filles jaunes à épouser, et que le Japon c'est morne plaine. Le hic, c'est que les gugus, ils triment gravent, ils sont pas très intégrés, et ne sont pas avocats comme le pense les parents au bled du soleil levant.
Vous l'aurez compris, c'est pas vraiment "on rigole on s'éclate aux USA" l'histoire. Et c'est ça qui est bien. J'aime bien les livres "où on apprend des trucs sans s'en rendre compte". Une écriture très compacte, un peu rentre dedans, elle t'envoie les trucs à la goule l'air de rien. Petit livre facile à lire, que je n'ai pas laché et pourtant tout le temps c'est "oh pt'ain les pauvres, keskils en bavent".
Et pourtant la violence de l'écriture est plus douce que la vie de "ces" gens.
Bref : une claque, une écriture déroutante, ptet un "livre de filles", ne le lisez pas l'été sur le bord de la piscine, ni en période de dépression, mais pour un voyage en train ou un we pluvieux, c'est impec.

 

La Suite Demain  

Posté par tembo à 23:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 14 avril 2013

BONANIVERSAIRE

DSCN5154

 

BonAnniversaire ma fée

20 ans que je t'aime très fort

20 ans de bonheur

 

et encore beaucoup j'espère

 

Posté par tembo à 11:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 1 janvier 2013

familyokvoeux

Posté par tembo à 12:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 24 décembre 2012

HAPPY NOWEL

bon, voilà ayè, demain c'est LES CADEAUX

Ptit père Nowel va passer par la cheminée cette nuit, et va remplir nos souliers de joujoux par milliers.

C'est trop la classe!

Petit jeu pour la veillée de Nowel : Where is ze crèche?

avatar

 

Demain, ce sera chocolats-chauds, cafés-crème, brioche-praloche et autres douces joyeusetées toute la journée.

Et jouage avec les cadals.

Z'aime Noël.

J'y go, y'a des couneries à la téloch'.

HAPPY NOWEL a VOUS

 

Posté par tembo à 17:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 10 décembre 2012

raté... mais en fait pas tellement.

Bon, les lumières de Lyon, j'n'en ai pas vu.

Blindé de monde, bouchons PIETONS!

Alors, bon, comme l'inaccessible, justement, est inaccessible, nous n'avons même pas cherché à trouver la place des Terreaux, ni même pensé à aller du côté de st Jean.

Po de jolis pestaks sur les façades, donc.

MAIS, un cool restau aves les z'adomoureux, et bo-frèrot et belle-soeurette, TRES sympa : Ramen Shop Rue Palais-Grillet. Un bon gros grand bol de bouillon trop bon avec des ramens trops bonnes et de la viande trop top et un dessert pas mal : coulant chocolat caramel.
http://ramenshop.fr/

Pi vu le haut du feu d'artifice. pas le bas : y'avait des bus!

Pi un tour de grande roue sur Bellecour. Paske ça c'est trop sympa

Pi un vin chaud

Pi des marrons chauds

Pi un retour en train paske le Métro était inaccessible.

Bref.... les gens pas du coin, si l'an prochain vous pouviez éviter d'aller à Lyon pour le 8 décembre, ça marrangerait.

2c00885261be9b1649856d17ea9bf385_h

Posté par tembo à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]